Il y a deux ans j'allais passer une nuit sacrément difficile, et au petit matin, je partais à la maternité. Une longue, longue journée à rire, pleurer (merci mes copines avrilettes), à apprivoiser et gérer la douleur, pour finalement avoir une petite fée vers 18h. 
Je n'aurai jamais cru pouvoir dire un jour "je le referai de suite !" juste vers 23h, tellement j'avais adoré cet accouchement. 
En comparaison, j'avais tellement été dépassée par la douleur qui m'avait submergée pour Adriel, que ce que je voulais, là, c'était arriver à la maîtriser. Et j'y suis arrivée ! 
Un accouchement idéal, génial, après une grossesse qui n'en finissait plus, c'était le paradis. 

***
Bientôt deux ans pour Cléophée.

carte-carree-valerie-willame-les-petits-coeurs-a-la-fenetre